accueil | le spectacle | les acteurs | on en a dit | voir | nous écrire
Le soir du 31 décembre 1899, un vent terrible se lève sur Paris. A Montmartre, une tireuse de cartes entraîne dans une fête nocturne toute une bande de gamins des rues, et aussi des artistes rencontrés chez Aristide Bruant. Il y a là Toulouse Lautrec, La Goulue, Yvette Guilbert, Erik Satie et bien d'autres.
Au milieu de cette bande hétéroclite, se cache un tueur. La police le recherche et harcèle les fêtards.
Cette promenade de fin de siècle est contée avec l'aide de textes de Victor Hugo, François Coppée, Henri Monnier, Louis Aragon.
A force de boire du vin et surtout de l’absinthe pure, les promeneurs, avec Sarah Bernhardt, sur l’impériale d’un omnibus traversent la ville au milieu de l’orage et des visions d’avenir…... Mais est-ce bien seulement de 1899 qu'il s’agit ?

****

Imaginé par Anefrance, le spectacle s’articule autour des chansons interprétées par Isabeau et accompagnées au piano par Alvaro. Tantôt roses, tantôt rosses, souvent coquines, parfois délurées, ces œuvres musicales du début du 20è siècle enveloppent le récit d’une ambiance douce et chaleureuse. Elles représentent autant d’escales incontournables dans cette folle épopée nocturne.